Titre Maître Restaurateur

Pourquoi et comment devenir maitre restaurateur

Pourquoi devenir Maitre Restaurateur ?

L’activité de restauration est une activité ouverte qui ne nécessite pas de qualification obligatoire pour pouvoir l’exercer. Tout le monde peut ouvrir un restaurant, d’autant plus qu’aujourd’hui, l’industrie agroalimentaire propose quantité de produits finis ou semi finis qui ne nécessitent pas de connaître la cuisine pour les utiliser. Le résultat c’est que beaucoup de restaurateurs ne font aujourd’hui que réchauffer des produits qu’ils achètent tout prêts.

Pierre_Caillet_La première garantie des ‘’Maîtres Restaurateurs’’ vis-à-vis de leurs clients, c’estl’assurance d’avoir à faire à un restaurateur confirmé, soit par une formation initiale, soit par une expérience reconnue et validée. C’est déjà, à ce niveau, l’opportunité pour les véritables professionnels de se démarquer de tous ceux qui ne cuisinent pas.

La deuxième garantie c’est de trouver dans l’entreprise une carte entièrement faite maison, à partir de produits bruts, majoritairement frais. Beaucoup de professionnels sont fiers d’afficher la qualité de leurs produits et leur savoir-faire. Le Titre leur permet de le faire valoir de manière claire et lisible.

Pierre_Caillet-Canard_de_Rouen-76Le troisième intérêt du titre c’est d’être un titre d’état, remis officiellement par le préfet de chaque département, après la constitution d’un dossier complet qui intègre un audit réalisé par un organisme indépendant. Ce titre est une démarche volontaire accessible à tous les professionnels qui répondent au cahier des charges. Il n’y a pas besoin d’être coopté ou parrainé. La charte qui est acceptée n’est pas déclarative, elle est contrôlée et validée. Le titre est renouvelé sur le même schéma tous les quatre ans.

Avoir le titre aujourd’hui, c’est afficher fièrement une véritable identité officielle au travers d’une reconnaissance qui n’est certes pas encore suffisamment connue du consommateur mais qui va l’être rapidement.

 

 

Comment devenir Maître Restaurateur ?

MODE D’EMPLOI

Appeler nous au 01 53 63 00 77
Ecrivez nous à afmr@maitresrestaurateurs.com
Nous vous guiderons dans votre démarche

ETAPE ELEMENTS CLES

  1.  VÉRIFIER SA QUALIFICATION – JUSTIFIER UNE DES CONDITIONS DE QUALIFICATION FIXÉES PAR LE DÉCRET
  2. CONSTITUER SON DOSSIER – FAIRE ÉVALUER LE RESPECT DU CAHIER DES CHARGES -> AUDIT
  3. TRANSMETTRE SON DOSSIER – DÉCISION D’ATTRIBUTION DU TITRE À SA PRÉFECTURE MAÎTRE RESTAURATEUR POUR 4 ANS PAR LE PRÉFET DU DÉPARTEMENT

LES QUALIFICATIONS

Le dirigeant doit respecter une des quatre qualifications suivantes :

LES ÉLÉMENTS DU DOSSIER À TRANSMETTRE EN PRÉFECTURE

Les avantages AFMR

L’adhésion à l’AFMR est une démarche individuelle et volontaire du Maître Restaurateur. Elle se traduit par des avantages spécifiques qui justifient très largement le cout de 200 euros HT pour douze mois.

Il en va du titre comme du permis de conduire, il ne sert à rien de l’avoir si vous n’avez pas un véhicule pour en profiter.

 

Les avantages :

 

Une équipe à votre écoute, réactive et compétente. Le référencement sur notre site et sur les applis est assuré par l’AFMR. Une adhésion vous garantit un service plus rapide en cas de soucis.

 

Même si l’AFMR assure un service public à minima pour tous les professionnel titres , nous traitons en priorité les demandes formulées par nos adherents .

C’est tout a fait normal dans la mesure ou nous ne percevons aucune aide financière publique et que donc , ce sont nos adherents qui assurent notre fonctionnement.

Adhérer à l’association

L’adhésion à l’AFMR est une démarche volontaire qui permet de soutenir le développement du titre car il n’y a aujourd’hui aucune enveloppe d’argent public qui y soit consacrée.

Les services et la promotion développés par l’AFMR, seront réservés aux professionnels qui participent au travers de leur adhésion.

Adhérer pour une durée de 12 mois au tarif de 200€HT (240€TTC) vous offre :

Contactez nous au 01 53 63 00 77
afmr@maitresrestaurateurs.com

Télécharger le bulletin d’adhésion et de commande de plaques  ici et renvoyez le avec votre règlement au 43 Rue de Douai 75009 Paris

Pour commander vos plaques utilisez le même bulletin.

 

Le Crédit d’Impôt en faveur des Maîtres Restaurateurs

Le crédit d’impôt Maître Restaurateur est égal à 50 % des dépenses qui permettent de satisfaire aux normes d’aménagement et de fonctionnement prévues par le cahier des charges relatif au titre de Maître Restaurateur.

Les entreprises concernées sont celles dont le dirigeant est titulaire au titre de Maître Restaurateur entre le 15 novembre 2006 et le 31 décembre 2017.

Que faut-il entendre par les termes « normes d’aménagement et de fonctionnement prévues par le cahier des charges » Maître Restaurateur ?

La base de calcul du crédit d’impôt résulte donc de la liste d’éléments ci-dessous :

1 – Dotations aux amortissements des immobilisations permettant d’adapter les capacités de stockage et de conservation de l’entreprise à l’approvisionnement majoritaire en produits frais :

2 – Dotations aux amortissements des immobilisations relatives à l’agencement et à l’équipement des locaux lorsqu’elles permettent d’améliorer l’hygiène alimentaire :

3 – Dotations aux amortissements des immobilisations et les dépenses permettant d’améliorer l’accueil de la clientèle et relatives :

4 – Dotations aux amortissements des immobilisations et les dépenses permettant l’accueil des personnes à mobilité réduite

5 – Dépenses courantes

Afin de bénéficier de ce crédit d’impôt, ces travaux doivent être réalisés et payés au cours de l’année pour laquelle est demandée le crédit d’impôt. Il s’impute sur l’impôt sur les sociétés ou sur votre imposition personnelle (si vous relevez de l’impôt sur les revenus).

Les dépenses engagées l’année de l’obtention au titre sont éligibles quelle que soit la date d’engagement (notamment avant l’obtention).

Le crédit d’impôt est égal à 50 % des sommes engagées dans la limite de 30 000 euros, soit 15 000 euros sur une période de trois ans (l’année de l’obtention du titre et les 2 suivantes). Un nouveau crédit d’impôt pourra alors être sollicité lors du renouvellement du titre de Maître Restaurateur, celui-ci étant accordé pour une durée de quatre ans.

Le crédit d’impôt est restituable :

Retour

Nous contacter